La dure lutte des «robots» contre le Covid-19